La Trovppe de Tovs les Plaisirs

 

Le projet Corneille



Même si le succès du Divertissement de Palissot fut indéniable, il fallait à la Trovppe de Tovs les Plaisirs un spectacle d’une qualité artistique et d’une profondeur plus ample avant de fermer complètement le rideau. C’est alors que Daniel Benoit se souvint d’un projet déjà ancien qui n’avait jamais vu le jour et qui pouvait parfaitement convenir, à la fois comme hommage au plus grand des dramaturges français dont on venait de fêter l’anniversaire de la naissance, et à la fois comme testament artistique de celui qui avait toujours défendu des textes méconnus du répertoire. La Retraite de Corneille, montage de textes non théâtraux de Pierre Corneille, venait de refaire surface !
Les représentations de La Retraite de Corneille

A Nancy (du 18 au 23 novembre 2008)

346 spectateurs sur les 6 représentations avec un départ très moyen sur les deux premiers jours et une belle progression puisque nous avons joué devant une salle comble le dernier jour.



Un accueil très favorable à la fois de la part de la presse, de professeurs d’Université et de Lycées, d’étudiants et de lycéens ainsi que de spectateurs de tout bord.

Voici l'article publié par l'Est Républicain : Corneille en clair-obscur

A Rouen (le 15 décembre 2008)

Lors de la conception du spectacle, Daniel Benoit avait rencontré Madame Myriam Dufour-Maître, maître de conférences à l’Université de Rouen et présidente du Mouvement Corneille en vue de présenter la Retraite lors du Colloque Corneille en décembre 2008. Ce qui fut réalisé le 15 décembre à 19h à la Maison de l’Université. On ne dira pas ici avec des mots ordinaires ce que fut cette soirée pour le comédien qui faisait revivre Corneille en sa ville…

Représentation du 22/11
Représentation du 22/11/2008
  
© Photos Arno Paul - Liens