La Trovppe de Tovs les Plaisirs

 

Le projet Corneille



Même si le succès du Divertissement de Palissot fut indéniable, il fallait à la Trovppe de Tovs les Plaisirs un spectacle d’une qualité artistique et d’une profondeur plus ample avant de fermer complètement le rideau. C’est alors que Daniel Benoit se souvint d’un projet déjà ancien qui n’avait jamais vu le jour et qui pouvait parfaitement convenir, à la fois comme hommage au plus grand des dramaturges français dont on venait de fêter l’anniversaire de la naissance, et à la fois comme testament artistique de celui qui avait toujours défendu des textes méconnus du répertoire. La Retraite de Corneille, montage de textes non théâtraux de Pierre Corneille, venait de refaire surface !
Le texte de La Retraite de Corneille

Pour une somme modique (12 Euros, frais d’expédition compris, en timbres ou chèque à faire parvenir au siège social de la compagnie), il est possible d’obtenir le texte de La Retraite de Corneille.

Tous les textes sont donc extraits d’écrits de Corneille et de contemporains sans aucune réécriture. Ils ont été parfois abrégés et les coupures sont indiquées par (…). Pour des besoins de compréhension, il a, quelques rares fois, été nécessaire d’ajouter ou de changer quelques mots : ils sont toujours indiqués entre parenthèses pour que l’on sache bien qu’ils ne sont pas de l’auteur.
  
© Photos Arno Paul - Liens